DIY : Le troisième mobile Montessori du nouveau-né

IMG_2840

 Pour réaliser le troisième mobile Montessori, celui intitulé Gobi, avec les 5 boules d’une couleur dégradé, il faut normalement:

– 5 boules en polystyrène

– 5 fil d’un dégradé de la même couleur

– Du fil, une aiguille à laine, des ciseaux et une baguette de bois.

 En doublant le fil DMC et en perçant la boule de polystyrène en son centre, on passe le fil avec l’aiguille à l’intérieur de la boule jusqu’à avoir fait tout le tour. Et on recommence pour les 5 boules. C’est contraignant, c’est assez minutieux, le matériel coûte un peu cher et surtout, c’est très très long : il faut VRAIMENT s’armer de patience (c’est sans doute pour cela que ces mobiles sont vendus à des prix exorbitants sur Etsy, parfois jusqu’à 90 euros le mobile !!!!!).

Une alternative à ce travail titanesque ?

Lire la suite

DIY : Le deuxième mobile du nouveau-né / Mobile des octaèdres

Pour comprendre davantage le principe des mobiles proposés par la pédagogie Montessori, je vous invite à relire l’introduction du DIY pour la fabrication du mobile n°1.

Ce deuxième mobile, celui des octaèdres, est à présenter à l’enfant à partir de 6 semaines, juste après le mobile Munari en noir et blanc. Voici le rendu final :

IMG_2822

Vous pouvez choisir de mettre les trois figures géométriques au même niveau ou bien de les décaler comme je l’ai fait. Vous pouvez choisir de les réaliser toutes les trois de la même taille ou de varier les dimensions, dans ce cas, il faut que la bleue soit la plus large et la jaune la plus petite, le bébé visualisant moins bien le bleu que le jaune à ce stade de son développement.

Le matériel pour réaliser ce mobile :

Lire la suite

Blog en vacances et programme (déjà chargé !) de rentrée #teaser

Vous l’avez déjà remarqué : le blog prend sa pause estivale ! C’est les vacances et en plus je ne devrais pas tarder à accoucher, deux bonnes raisons de laisser ce petit espace de vie internetique en jachère. Qui plus est, alors que vous êtes en moyenne 150 par jour (MERCI !) à venir vous promener par ici tout au long de l’année, en juillet-août, c’est plutôt la débandade et les visiteurs ne sont plus qu’une poignée.

InstagramCapture_d3424551-afd9-4ef0-8632-3f30882ead42_jpg

Je reviens donc publier ici le 15 septembre ! Quelques billets sont d’ailleurs déjà prêts. Au programme ? Des papiers sur les trois sujets qui animent ce blog depuis quelques temps déjà : les chroniques de livres, la recherche en éducation et la création de matériel pédagogique pour les petits (et donc leurs parents) et pour les grands (ce qui s’apparente alors davantage à des ressources pour les profs de lettres en collège et lycée).

1) Les chroniques de livre : en septembre-octobre, pour bien commencer l’année,  je vais vous donner envie de lire Sylvain Tesson, Luz, Hafid Aggoune, Stig Dagerman, George Sand, de la littérature jeunesse, Modiano, des BD etc.

InstagramCapture_011b5c1c-48f3-495e-855c-31a9dffbcfd6_jpg

2) Pour ceux qui sont intéressés par la recherche en sciences de l’éducation, on va encore parler de Montessori, mais de façon pointue, avec une série de 5 articles sur le livre fascinant qu’est celui de la scientifique Maria Montessori : L’Esprit absorbant de l’enfant. De quoi se poser pas mal de questions et de quoi se remettre en question… Avant le lancement d’un vrai travail de recherche universitaire en vue d’un mémoire et d’un doctorat que vous pourrez suivre de loin sur le blog.

3) Pour les parents qui voudraient des idées de DIY, on va construire des mobiles ici en septembre et en octobre, encore et encore, pour éveiller les sens des petits ; mais aussi des livres sensoriels. Je vous en reparle très vite.

InstagramCapture_599fcfab-1c53-47f4-9bc7-bfb9c5f90013_jpg

4) Et enfin pour les profs de lettres, ça va parler machine de grammaire (oui, je fais mon professeur géo-trouve-tout en ce moment en essayant d’inventer l’activité ludique pour apprendre la grammaire en cours d’AP) mais aussi programme de lettres avec séquences et progression annuelle (surtout pour les 6e et les 3e : les deux niveaux à qui je fais cours l’année prochaine!).

Vous savez tout !

Je vous donne rendez-vous en septembre et vous remercie d’être de plus en plus nombreux à me suivre sur Twitter et Instagram. Surtout active sur ce dernier réseau social, je vous encourage à m’y rejoindre pour suivre mes lectures de l’été.

Rendez-vous en septembre, bonnes lectures et bonnes vacances !

DIY : Le premier mobile du nouveau-né #Pédagogie #Montessori

mobilemunari1

La pédagogie Montessori propose de présenter au nourrisson des mobiles dès ses premières semaines de vie. Loin d’être aussi colorés et bruyants que les mobiles du commerce, ceux-ci  sont parfaitement adaptés au possibilité du bébé et à ses évolutions mentales et physiques.

Celui que nous proposons de réaliser aujourd’hui est le premier mobile de la série « Mobile Montessori » que l’on présente au nouveau-né, de l’âge de 3 semaines à 6 semaines de vie. A la naissance, sa vue est un peu trouble, mais il peut distinguer la lumière, les formes et les mouvements ainsi que des éléments très contrastés.

Il faut placer ce mobile assez près de l’enfant : il ne peut encore pas adapter sa vision à un objet situé loin de lui ; en gardant une distance suffisante afin qu’il ne puisse pas le toucher.

Les éléments du mobile, légers, bougent lentement. Le bébé va observer les contrastes, les formes, les proportions, l’équilibre des éléments et s’en imprégner. Ce mobile fait appel au sens inné d’ordre et de relations mathématiques que l’être humain possède dès le début de la vie (d’où l’importance de respecter les calculs pour la création du mobile).

=> Le mobile a été créé par Bruno Munari qui a fait partie du mouvement Art concret, qui a créé de nombreuses sculptures aériennes mobiles et aussi des « prélivres » pour les tout-petits.

Voici le mobile fini (photo 1) et les explications pour les calculs (photo 2) :

baseImageMobil

mobilemunari2

Etape 1 :

mobilemunari3

Etape 2 :

mobilemunari4

Etape 3 : 

mobilemunari5

Etape 4 et étape 5 : 

mobilemunari6

Etape 6 : Pour monter ce mobile, il faut ensuite trouver les points d’équilibre, ce qui n’est pas évident… Voici un peu d’aide (photo du coin montessori) :

mobile-munari-montage1

Et voilà ! (Trois autres mobiles sont à réaliser pour les premiers mois de vie de l’enfant : les prochains DIY ne vont donc pas tarder).